Saint-Maurice-lès-Châteauneuf

34ème édition

Juillet - Août 2022

du lundi 11 juillet
au dimanche 17 juillet

34ème édition - 2022

du lundi 11 juillet
au dimanche 17 juillet

Peinture et sculpture

 

Cheim

 

Je suis Cheim, artiste peintre et sculpteur professionnelle, inscrite à la maison des artistes. Je travaille à mon atelier de Saint-Laurent-en-Brionnais où je me suis installée en 2019.

 

Mon travail est basé sur l’étude du corps humain. Je procède à partir de modèles vivants. Beaucoup de dessins, de croquis, des pauses courtes que je retranspose en les mettant en scène à la peinture.

 

Mon travail de sculpteur est également basé sur le corps humain mais de façon plus poétique. J’aime faire ressentir des émotions, alors qu’en peinture le but est l’impression d’images furtives, des instantanés : des jongleurs, des danseurs….bref, le corps humain en mouvement ou rien n’est figé…

 

https://cheim.fr/

 

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

34ème édition - 2022

du lundi 11 juillet
au dimanche 17 juillet

Peinture

 

Eric Reynier

 

Notes sur ma peinture...

 

Au delà de l'approche sensible liée aux sujets peints (arbres, fleurs, baigneurs... et même bonshommes en pâte à modeler), j'aimerais que l'on prête attention aux moyens mis en œuvre pour réaliser ces peintures (format, composition, couleur, matière). On constate d'emblée qu'il y a une assez grande diversité de propositions. Par exemple, on peut voir des arbres sobrement peints en nuances de gris côtoyer des baigneurs peints avec une délectation évidente pour la couleur et ses multiples nuances.

 

Je pense que le peintre ne doit pas s'installer dans un savoir-faire confortable. Il doit expérimenter et savoir prendre des risques. J'aimerais être confortablement installé dans mon style. Je pourrais être le peintre des arbres, où celui du gris où des arbres en nuances de gris et ne faire que cela pendant trente ans. Mais dès lors l'art risquerait de s'éloigner pour devenir de l'artisanat. Je devrais aussi ignorer les pulsions créatrices produites par les multiples émotions, réflexions, intuitions...

 

On sait bien aujourd'hui que l'homme est un être multiple, bourré de contradictions et sans cesse changeant. Aussi me semble-t-il tout à fait naturel que l'œuvre d'un artiste soit, elle aussi, multiple, bourrée de contradictions et sans cesse changeante. Pourtant on accueille souvent comme gage de qualité, d'authenticité, le caractère maniaque et obsessionnel de l'artiste. W. De Kooning pensait que le style est une supercherie. Je crois être assez d'accord avec lui.

 

Il y a pourtant un dénominateur commun à ces diverses peintures exposées. J'ai utilisé la photographie pour toutes ces peintures. Pour moi, l'appareil photo est un outil qui me permet de développer mes recherches en peinture. J'ai besoin de la représentation du réel propre à la photographie pour m'exprimer en peinture. Il y a aussi une dimension temporelle dans la photographie qui m'est indispensable. Une photo témoigne du temps qui passe. Ma peinture exprime aussi cette dimension de la vie.

 

https://reynier.odexpo.com/

 

La biographie d'Eric Reynier

 

1 / 3 - 

Chemin en automne

Chemin en automne
2 / 3 - 

Chemin au soleil couchant

Chemin au soleil couchant
3 / 3 - 

Vers le soir, en été

Vers le soir, en été